Uthina
 
 


L’antique cité d’Uthina se situe à une trentaine de kilomètres au sud de la capitale, à l’endroit dit Oudhna, au faîte d’une éminence qui domine les principales voies d’accès à Carthage venant du sud et de l’ouest du pays. Sa fondation semble remonter à l’époque libyque (ou berbère) comme en atteste sa toponymie. Au gré des fluctuations de l’Histoire, elle a été punicisée puis romanisée, avant les deux brèves tutelles vandale et byzantine – près d’un siècle chacune préludes à un déclin définitif après la conquête arabe au VIIe siècle.

Le site sauvegardé s’étend sur une centaine d’hectares. Il est « capitoné » d’imposants édifices remontant à l’époque romaine et actuellement en cours de dégagement et de consolidation. Ce sont : le capitole, le plus grand d’Afrique, aménagé sur trois niveaux ; deux groupes de citernes à très forte capacité ; de grands thermes publics et de petits thermes privés ; les vestiges de demeures patriciennes, un amphithéâtre en partie encastré dans le sol et d’une capacité d’accueil initiale supérieure à 10.000 spectateurs.

Les campagnes de fouilles engagées dans ce site depuis la fin du XIXe siècle ont livré de très nombreuses pièces remontant aux époques punique, romaine et arabe. Uthina a, en particulier, livré au musée du Bardo une collection de pavements de mosaïque d’une perfection inégalée.

Après son érection en parc archéologique, le site d’Oudhna est en cours d’aménagement pour être doté d’infrastructures et d’équipements appropriés et en faire un véritable pôle touristique : un circuit balisé, une signalétique idoine, un musée de site, une aire d’accueil et une aile commerciale.

Retour

Nord
- site
- parc
Du 16/09 au 16/06 : 09.00 - 17.00
Du 18/07 au 15/09 : 09.00 - 19.00
Du 17/06 au 17/07 : 9:00-16:00 Horaire Ramaden
7 Dt
- Toilettes
- Boutique
- Cafétéria