Le site archéologique de Kerkouane
 
 

C’est l’un des sites archéologiques les plus précieux de Tunisie, car l’unique, jusqu’à nos jours, dont la fondation remonte à l’époque punique – peut-être au VIe siècle av. J-C. – et que les Romains n’ont pas reconstruit après l'annexion de l'Afrique à l'empire romain, nous léguant ainsi un espace urbain, celui d’une petite cité qui n’a pas encore été identifiée, typiquement punique.

Apparemment abandonnée après sa destruction par le consul romain M. Atilus Regulus en 256 av. J.C avant d’être redécouverte au début des années 50 du siècle dernier, la ville avait été pour ainsi dire arasée. Mais les vestiges nous offrent aujourd’hui le plan d’une cité typiquement punique, avec le tracé très net de maisons dotées de toutes les commodités (baignoires et fours compris), décorées de pavements de mosaïques primitives dont l’une figurant la déesse punique Tanit.

Cité côtière, Kerkouane a été dotée d’un port dont subsistent encore quelques tronçons ; elle devait s’adonner au commerce avec d’autres ports méditerranéens vers lesquelles elle exportait des produits agricoles mais aussi artisanaux, à l’instar de tissus teint en pourpre, des installations de fabrication de cette substance ayant été découvertes près de la côte, de même que les boutiques d’un quartier commerçant. Un musée regroupant quelques objets découverts sur le site, a été erigé à l'entrée.

Retour

Cap Bon
- site
- musée
Du 16/09 au 16/06 : 09.00 - 16.00
Du 18/07 au 15/09 : 09.00 - 18.00
Du 17/06 au 17/07 : 9:30-17:00 Horaire Ramadan
7 Dt
Fermé le Lundi
- Toilettes
- Boutique
- Cafétéria