Un homme bien de chez nous
Date: 12-10-2010
Source: La presse
Il est grand (environ 1m 70), jeune (entre 19 et 24 ans), beau et robuste. Il a un visage commun «que l’on peut rencontrer dans la rue, Méditerranéen sans aucune doute, il a probablement des cheveux bruns et des yeux marron.
Télécharger l'article au format PDF
Sous le charme d’un beau Carthaginois
Date: 12-10-2010
Source: Le Quotidien
Carthage l’archaïque continue à exercer son charme sur ses visiteurs mais surtout sur les archéologues.
Télécharger l'article au format PDF
Un exploit scientifique.. et un moment d’émotion
Date: 12-10-2010
Source: Le Renouveau
C’est officiel, le public peut découvrir, à partir du 16 octobre au Musée de Carthage, l’un de nos ancêtres ayant au 6ème siècle av.J.-C.
Télécharger l'article au format PDF
L’éternelle renaissance de Carthage
Date: 12-10-2010
Source: Le Temps
La reconstitution du jeune homme de Byrsa permettra, nous précise-t-on, au monde savant ainsi qu’au public tunisien et étranger, de retrouver et d’approcher de plus près, la physionomie d’un de nos ancêtres carthaginois...
Télécharger l'article au format PDF
Revenant de Paris ou il a été reconstitué
Date: 30-09-2010
Source: Le Quotidien
Le retour de la momie 
Lieu de la mémoire comportant de nombreux trésors archéologiques tunisiens, le Musée national de Carthage vit actuellement aux rythmes de la phrasefinale des préparatifs de l’exposition-événement organisé e à l’occation du retour du jeune homme de Byrsa .
Télécharger l'article au format PDF
Revenant de Paris ou il a été reconstitué
Date: 29-09-2010
Source: La presse
Le jeune homme de Byrsa réintègre le musée de Carthage
Un événement majeur dans la dynamisation du tourisme culturel tunisien
Télécharger l'article au format PDF
Le jeune homme de Byrsa à Tunis
Date: 27-09-2010
Source: Tunis Hebdo
Revenant de Paris ou il a été littéralement reconstitué le jeune homme de Byrsa a retrouvé vendredi 24 septembre 2010 sa terre natale et regagner aussitôt le Musée national de Carthage.
Télécharger l'article au format PDF
Le jeune homme de Byrsa arrive à Tunis
Date: 26-09-2010
Source: Le Renouveau
Revenant de Paris où il a été littéralement reconstitué «le jeune homme de Byrsa» a retrouvé vendredi 24 septembre 2010 sa terre natale et regagné aussitôt le Musée national de Carthage.
Télécharger l'article au format PDF
Le jeune homme de Byrsa de retour
Date: 24-09-2010
Source:
Le musée national de Carthage du 15 octobre jusqu’à fin mars 2011,
Le retour d’un jeune homme de Byrsa ayant vécu à Carthage au Vie s. av. J.-C
Le rideau se lève le 15 octobre sur un jeune homme Carthaginois, ayant vécu au Vie s. av. J.-C. Découvert à Byrsa en 1994, sur le site même du Musée national de Carthage par M.Jean Paul Morel, le squelette a subi une opération de reconstruction intégrale, permettant d’approcher au plus haut point la physionomie des Carthaginois.
Télécharger l'article au format PDF
Le jeune homme de Byrsa revit à Carthage
Date: 20-09-2010
Source: Tunis Hebdo
Sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, l’ICOM (International Council Of Museum) Tunisie et la Musée de Carthage vont organiser, du 15 octobre prochain à la fin de mars 2011, l’exposition intitulée  «le jeune homme de Byrsa» 
Télécharger l'article au format PDF
Exposition : Evénement à Carthage
Date: 17-09-2010
Source: Le Rousseau
Le retour du jeune homme de Byrsa
Il était une fois un jeune homme âgé entre 19 et 24 ans, d’une belle stature, a vécu à Carthage au VIème siècle avant Jésus-Christ.Son squelette intact a été découvert à Byrsa en 1994 par M. Jean Paul Morel.Le public pourra découvrir le squelette exposé, pour la première fois, au musée de Carthage, du 15 octobre 2010 à fin mars 2011.
Télécharger l'article au format PDF
3ème Edition du Festival Euro-méditerranéen des Jeux du Patrimoine (du 14 au 16 mai 2010)
Date: 05-05-2010
Source: Le Temps
A la recherche des traditions oubliées
La coquette ville de La Marsa abritera du 14 au 16 mai 2010 la 3ème édition du Festival Euro-méditerranéen des Jeux du Patrimoine, une manifestation qui tend à s’ancrer dans le paysage culturel tunisien en tant que rendez-vous annuel de grande envergure et une tradition ambitionnant d’exhumer, ou de faire redécouvrir, certaines traditions ludiques intimement liées aux patrimoines régionaux.
Télécharger l'article au format PDF