La mosquée Fadhloun
Djerba
 
 

C’est l’un des monuments les plus curieux, les plus étonnants, non seulement de l’île de Djerba, mais de tout le patrimoine architectural ancien de Tunisie.

Vu de loin, dans sa «campagne» djerbienne, il présente l’apparence de l’harmonie des édifices religieux de l’île. De plus près, on est surpris par les dispositions et la «désarticulation» d’un ensemble duquel émane cependant une transcendance qui subjugue le visiteur.

Le monument, daté du XIVe siècle, se compose de trois sous ensembles :

• une salle de prières s’élevant au milieu d’une cour clôturée dont le sol est couvert d’un enduit de chaux ;
• des dépendances intérieures comprenant une salle principale qui abritait l’enseignement coranique flanquée de deux petites pièces destinée l’une au logement, l’autre pour garder les réserves alimentaires ;
• des dépendances extérieures comprenant une salle pour les ablutions rituelles et une école coranique, auxquelles font pendant un moulin à grains et une boulangerie souterrains !

La salle des prières, massive, dotée d’un minaret trapu, et dont les murs extérieurs ont été consolidés par des contreforts, trahit des préoccupations militaires : c’est que la mosquée Fadhloun appartenait à une chaîne de mosquées guère éloignées des côtes et qui représentaient une deuxième ligne défensive en cas d’attaque ennemie.

Retour

Djerba
- musée
Du / au / : Actuellement fermé
Du / au / :
4 Dt
Fermé
- Toilettes
- Boutique
- Cafétéria